Untitled Document
Menu Principal
Accueil
Comparateur
Le pire du Tuning

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Volkswagen> 1300 (1965-1975) : Un amour de Coccinelle

Produite à plus de 20 millions d’exemplaires, la « Coccinelle » de Volkswagen a connu un véritable succès mondial. Cette star est pourtant le fruit d’une histoire tumultueuse et a bien failli ne jamais déployer ses petites ailes.

Sa conception et sa naissance ne furent pas des plus faciles. Le Dr Ferdinand Porsche avait édicté les lignes directrices de ce futur best-seller dès 1934. Alors qu’il étudiait une voiture populaire pour le compte du constructeur Allemand Zündapp, le célébre ingénieur, à qui l’on doit également la Porsche 356, a imaginé une voiture équipée d’un 4 cylindres à plat refroidit par air. Ce dernier devait prendre place à l’arrière. Les roues indépendantes ainsi que les barres de torsions étaient également de la partie et l’ensemble reposait sur un châssis poutre. Les grandes lignes de la futur « Coccinelle »  venaient d’être posées !

En proie à des difficultés financières, les dirigeants de Zündap ont été contraints de mettre un terme à ce projet. A vrai dire, ils ne croyaient tout simplement pas en la viabilité commerciale de la petite voiture populaire du Dr Porsche. Ce dernier ne s’est pas laissé décourager par ce premier échec. Après avoir essayé vainement de vendre ses idées à NSU, il a rencontré Adolf Hitler en 1933, par l’intermédiaire d’un concessionnaire Mercedes !

Soucieux de véhiculer l’Allemagne à moindre coût, le dictateur Allemand a demandé à l’ingénieur de mettre au point une voiture populaire consommant moins de 7l au 100 km et capable de rouler à 100 km/h. La Voiture du peuple (Volkswagen en allemand) allait enfin pouvoir prendre forme, faisant naître au passage un nouveau constructeur. Le mythe était en marche… ou presque car la seconde Guerre Mondiale a mis la production en suspens. Si les premiers exemplaires – équipés d’un 947 cm 3 et baptisés KdfWagen (La force par la joie) - ont été présentés le 26 mai 1938 lors de l’inauguration de l’usine de Wolfsburg, les premières livraisons ne se sont faites qu’en 1948. Entre temps quelques exemplaires de la KdfWagen ont été fabriqués en 1941. Il s’est écoulé plus de 14 ans entre le véritable lancement commercial et la conception de cette voiture inspirée des Tatra T77 et Skoda 932.

La simplicité de sa mécanique, sa fiabilité ainsi que les lignes dessinées par Erwin Komenda, lui ont offert un succès planétaire. Le petite Volkswagen s’est même payé le luxe de s’imposer sur un marché américain connu pour être l’un des plus nationalistes ! Bien que son succès ne s’est pas démenti pas au fil du temps, la petite allemande a du évoluer afin de ne pas se laisser dépasser par des rivales bien plus affutées techniquement. Réputée pour sa mécanique faiblarde ainsi que sa tenue de route aléatoire, la Volkswagen a connu plusieurs améliorations au fil du temps.          

Le 1300 cm3 de 44 ch a été monté pour la première fois en 1965. Cette mécanique a permis à la « Cox » d’être plus alerte et d’atteindre une vitesse maximale de 125 km/h. Malheureusement, ce surcroit de puissance n’a guère amélioré le comportement routier de la Volkswagen. Du moins jusqu’en 1970 et le lancement de la 1302. Outre un design modernisé et des ouïes au niveau des custodes arrières afin d’améliorer le désembuage de l’habitacle, cette évolution de la « Cox » arborait de nombreuses évolutions techniques. Ainsi, à l’avant les barres de torsions sont remplacées par des éléments Mac Pherson bien plus modernes. Cette solution technique a de surcroit permis d’augmenter le volume du coffre de plus de 85% !

La partie mécanique n’était pas en reste. Si le moteur n’a guère évolué, la transmission se faisait désormais à l’aide de cardans. Exit les trompettes et le carrossage des roues arrières qui variaient en fonction de la charge du véhicule. Avec ces évolutions, le comportement routier de l’auto est devenu beaucoup plus sûre. La voiture a gagné en stabilité, tout en restant une belle école de pilotage. En effet, son architecture (propulsion à moteur arrière) en faisait une voiture très joueuse..

En 1972, la « Cox » a connu de nouvelles évolutions qui devaient lui permettre de poursuivre sa carrière jusqu’au lancement de sa remplaçante : la Golf ! Baptisé 1303, cette ultime mouture a adopté un pare brise panoramique, un capot plus court, des feux arrières plus gros et surtout des sièges dotés d’appuis tête. La planche de bord était, elle aussi, nouvelle. Moins jolie que les précédentes, elle a faisait la part belle aux plastiques noirs. Sur le plan technique la 1303 n’a rien apporté de nouveau… jusqu’au millésime 1974. L’antique et imprécise direction à galet a été remplacée par une direction à crémaillère.

Le freinage de la « Cox » n’était pas particulièrement mordant. Et pour cause, la petite allemande recevait 4 tambours accusant ainsi beaucoup de retard sur la concurrence. Les disques avant n’ont fait leur apparition qu’en 1965… au catalogue des options !

En dépit d’une conception dépassée, les Volkswagen 1300, 1302 et 1303 ont été des succès planétaires. La fiabilité de cette voiture économique ainsi que sa bouille craquante, ont séduit plusieurs génération de conducteurs et de conductrices. Aujourd’hui le charme opère toujours ! La voiture reste relativement abordable (environ 6000€ pour un modèle sain) et la mécanique est assez peu couteuse à entretenir. Néanmoins avant tout achat, il conviendra de surveiller avec attention l’état des longerons. En effet, en raison du système de refroidissement ces derniers sont souvent fortement attaqués par la rouille.

Fiche Technique de la Volkswagen 1300
Nombres cylindres: 4 à plat, 8 soupapes
cylindrée: 1285 cm3
Puissance fiscale: 7CV
Puissance maxi: 44 ch à 4100 tr/min
Couple maxi: 8,8 mkg à 3000 tr/min
Refroidissement : Par air
Alimentation: Carburateur
Poids : 820 kg
Vitesse maxi: 125 km/h
Pneumatique: 6,5 x 15
Boite: Manuelle 4 vitesses
Prix: 1060  € en 1965 (6950 F)

Hatem Ben Ayed alias Ramses2
(reproduction interite)
25/08/2012

Toutes reproductions - même partielle - est strictement interdite sans ma préalable autorisation

Untitled Document Vous êtes 6 connectés sur lagalaxie.com