bélontiidES

callichthyidés

characidés

cichlidés

cyprinidés

cyprinodontidés

nandidés

poeciliidés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Xiphophorus maculatus - Platy
Idéal pour les premiers pas

Le Platy est un petit poisson physiquement proche du Xipho (Xiphophorus helleri). Comme ce dernier, le Platy convient parfaitement aux débutants. C'est d'ailleurs par l'élevage du Platy que votre serviteur à fait ses premiers pas !

Cette femelle montre la diversité de platy qui existe sur le marché

Origine :
Tout comme le Xipho, le Platy nous vient d'Amérique centrale et notamment des zones côtières du Guatemala et du Mexique, mais on le trouve aussi en Honduras

Taille :
La taille des individus varie en fonction des sexes. Les mâles dépassent rarement les 4 cm, tandis que les femelles peuvent atteindre 6 cm.

Eau :
Comme bon nombre de poécilidés, le Platy affiche une préférence pour les eaux calmes et dures. Habitant dans des zones côtières, il est conseillé d'ajouter une poigné de sel marin à l'eau. Cependant, le Platy réclame une eau moins dure que les autres poécilidés et est très sensible aux variations de PH.

Eau dure
Température : 22 à 27°C
PH : 7-8
TH : 17 à 44

Description :
Le Platy est un petit poisson de forme trapue et ramassée ( les mâles notamment ). La tête de forme aplatie comporte une bouche tournée vers le haut qui nous indique que le Platy est un poisson de surface. Le Platy est un poisson très actif qui est sans cesse à la recherche de sa nourriture et pour les mâles, d'une femelle à féconder. Cette activité est telle que les Platys occuperont toute les zones de l'aquarium.
Le Platy sauvage est d'une couleur grise, mais comme pour le Xipho, on ne le rencontre qu'exceptionnellement dans le commerce.
Par jeux d'hybridations avec le Xiphophorus Variatus et le Xiphophorus helleri, diverses variétés ont été obtenue parmi lesquelles :

- Le Platy lune : D'une couleur jaune pâle ou beige, cette variété se reconnaît à sa tache rouge brique sur la partie dorsale et à sa caudale, parfois noire, où l'on reconnaît un croissant de lune.

- Platy comète sunset : De couleur rouge, orange, voire jaune, cette variété se distingue par une ligne noir à chaque extrémité de sa caudale.

- Platy corail : Dit aussi Platy rouge, cette splendide variété est rouge vif et les plus beaux spécimens ont les yeux bleus.

- Platy doré : La coloration du corps est jaune avec des reflets dorés.

- Platy texudo : Comme pour le Xipho du même nom, ce Platy dont la coloration de base est variable se distingue par l'existence d'une grosse tache noire sur tout le corps.

- Platy wagtail : Là encore la coloration du corps est variable. La principale caractéristique de ce Platy réside dans ses nageoires qui sont toutes colorées de noir.

Platy wagtail Simpson. Ce spécimen est de sexe féminin


- Platy noir : La coloration de cette variété est noire avec des reflets bleutés ou verts en fonction de l'intensité lumineuse.

- Platy albinos : Cette variété, que l'on ne rencontre que très rarement dans le commerce, est blanche/rose avec des yeux rouges.


- Platy calico : D'une coloration rouge, orange jaune ou beige, ce Platy se reconnaît à ses innombrables taches noires qui perlent son corps.


- Platy Mickey : Platy d'une coloration variable ( quoique généralement blanc ou orange ) avec une tête de Mickey sur la base de la nageoire caudale.


- Platy miroir : Ce Platy est de couleur gris miroir avec des reflets bleutés et parfois quelques taches noires.


- Platy citron : Le Platy citron se reconnaît à sa coloration jaune crème. Il semble être le fruit d'un croisement avec le Xiphophorus Variatus.


- Platy Simpson : Comme le Xipho du même nom, la coloration du corps importe peu, puisque la principale caractéristique de cette variété est sa nageoire dorsale proéminente.


- Platy bleu : Ce Platy se reconnaît à sa coloration bleuté.


- Platy Queue en losange : Ce Platy, d'une coloration variable, est reconnaisable, comme le laisse à supposer son nom, à sa caudale dont les rayons centraux sont allongés. Un Platy wagtail rouge queue en losange est du plus bel effet!

On entend aussi parfois parler d'un Platy perroquet, mais ce dernier n'est pas une variété de Xiphophorus maculatus, puisqu'il s'agit tout bonnement de l'espèce X.variatus !

Une Platy mirroir femelle de type wagtail!

L'élevage du Platy n'est guère difficile. Omnivore, le Platy apprécie tout types de nourritures. S'il accepte sans broncher de se délecter de paillettes, il est recommandé de leur offrir, de temps à autres, des nauplius d'artémia. En outre, il est indispensable de leur offrir un complément végétal (algue, laitue,…), à défaut de quoi les Platys iront grignoter les plantes aux feuilles tendres de l'aquarium (Cabomba, etc…)
S'ils sont bien nourrit et maintenu dans une eau claire, calme et bien filtrée, les Platys ne tarderont plus à se reproduire.
Les Platys sont ovovivipares, ce qui implique que les œufs éclosent au moment de la " ponte " et que les jeunes naissent déjà formés !
Les mâles, reconnaissable à leur aspect plus trapue et à leur gonopode, passent leur temps à pourchasser les femelles afin de les féconder. Il est de ce fait, nécessaire d'offrir deux femelles pour un mâle et de ménager des cachettes afin que, celle ci puissent se soustraire à la cour incessante des mâles.
Une femelle gravide se reconnaît aisément à son embonpoint et à sa tache sombre au niveau de l'orifice uro-génital. La gestation dure une trentaine de jours et une seule fécondation peut donner plusieurs portés ! C'est dire si la reproduction n'est pas facile. Toutefois, cette dernière nous paraît moins évidante que celle des Xiphos, bien plus prolifique.
La ponte donne naissance, au maximum, à une quarantaine de jeunes d'une taille de 7-8 millimètres. Il convient de nourrir les jeunes dès la naissance avec des nauplius d'artemia, ou même, de la nourriture en poudre spéciale alevin.
Les Platys, étant vorace, pensez à séparer les jeunes de leurs parents, car ces derniers ne se gêneront pas pour faire un carnage. La croissance des jeunes Platys est lente mais leur maturité sexuelle intervient au bout de 3 mois. Toutefois, nous recommandons vivement de ne pas les reproduire à cet âge, afin que l'organisme de ces derniers puisse se consacrer pleinement à leur croissance. C'est seulement une fois la taille adulte atteinte, que vous pourrez les reproduire. Nous recommandons d'apporter, de temps à autre, du sang neuf afin d'éviter les problèmes de consanguinités dont le résultat serait une dégénérescence des poissons (alevins mal formés, non viables, etc.….)

Doté d'un comportement excellent, facile à maintenir et à reproduire, le Platy est un poisson idéal pour les débutants. Il permettra - grâce aux diverses variétés - de se familiariser avec les lois de la génétique et éventuellement , avec beaucoup de patience, de connaissance et un peu de chance, de créer vos propres variétés.

H. Ben Ayed alias Ramses2

(reproduction interdite)

20/11/2003

Remerciement à Fred pour le prêt des deux première photos

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








































































   
retour à la page d'accueil
 
   
aller sur le forum Aquariolo
 

Untitled Document Vous êtes 4 connectés sur lagalaxie.com