bélontiidES

callichthyidés

characidés

cichlidés

cyprinidés

cyprinodontidés

nandidés

poeciliidés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Xiphophorus helleri - Xipho
Solide comme une épée

Comme la plupart des Poecilidés, le Xipho est poisson très prisé des débutants. Le xipho jouit d'une cote de popularité qui ne se dément pas. L'épée des mâles leur a valu le surnom de porte-épée.

Ce xipho est très proche du xipho sauvage


Origine :
Le Xipho est issu du Sud du Mexique ainsi que du Guatemala

Taille :
Le Xipho peut atteindre 8 à 12 cm, sans compter l'épée des mâles. En règle générale, les femelles sont plus grandes que les mâles.

Eau :
Le xipho a une préférence pour de l'eau dure. Les conditions idéales sont :

Eau dure
PH : 7 à 8
TH : 15 à 54°
Température : 23 à 28°C

 

Description :
Le Xipho est un poisson assez grand et fusiforme. Les mâles se distinguent aisément des femelles. En effet, plus petits que ces dernières, les mâles ont, en plus de leur gonopode, une épée qui prolonge leur nageoire caudale. Cet appendice, leur a d'ailleurs, comme nous l'avons déjà souligné plus haut, valu le surnom de " porte-épée " ou encore " porte-glaive ". La coloration du corps et des nageoires est très variable. Il existe plusieurs variétés dont les plus connues sont :

- Le Xipho sauvage : Comme son nom le laisse supposer, c'est la souche originelle de nos Xipho d'élevage. Le xipho sauvage est de couleur gris-vert avec une petite bande longitudinale de couleur rouge foncée au niveau de la ligne de flottaison. Le xipho dans sa livrée sauvage est assez rarement répandu dans nos aquarium, même si on trouve régulièrement des individus assez proche de cette souche (comme le Xipho gris avec le dos orange par exemple).

- Le Xipho Tuxedo : Cette variété se reconnaît aisément à la tache noire qui envahit son corps. La coloration du corps est souvent rouge ou orange et les nageoires demeurent transparentes.

Ici un Xipho mâle Tuxedo Simpson

- Le Xipho double épée : Ici, comme le nom le laisse supposer, ce n'est pas la couleur qui caractérise cette variété, mais la présence de deux épées (une en bas et l'autre en haut de la caudale) aussi bien chez le mâle que chez la femelle. Il existe des spécimens avec un gonopode long et mou. Ces spécimens ne peuvent malheureusement se reproduire que par insémination artificielle.

- Le Xipho vert : Assez proche du Tuxedo, le Xipho vert est tout noir, avec des reflets verts sur le corps. Les nageoires sont transparentes.

- Le Xipho Berlinois : Souvent de couleur orange, il est tacheté de noir.

- Le Xipho Simpson : Ce Xipho de couleur variable, dispose d'une grande nageoire dorsale voilée. La beauté de ce Xipho s'exprime surtout en rouge.

- Le Xipho Albinos : Ce Xipho se distingue par sa couleur claire et ses yeux rouges. Cette variété est très rare en aquarium.

- Le Xipho " filet noir " : A vrai dire cette variété est un peu spéciale, puisqu'elle est le fruit de mon élevage. De couleur orange foncée (voir presque marron), elle se distingue par la partie supérieure de ses écailles légèrement fumée de noir, qui donne l'impression que chaque écaille est entourée d'un filet noir. Je n'ai malheureusement pas de photos de cette variété que j'ai obtenue à partir d'un xipho mâle rouge Simpson et d'une femelle xipho noire.

- Le Xipho Mickey: Cette variété de porte-épée est assez proche du Tuxedo. La tête du xipho Mickey est orange ou rouge, tandis qu'une tête de Mickey Mouse apparait sur la base de la nageoire caudale.

- Le Xipho ananas: Comme son nom l'indique, ce xipho est de couleur ananas. Il est fréquent que la partie dorsale soit de couleur orange

ce xipho mâle est une "hibridation" d'un xipho rouge et d'un xipho ananas

- Le Xipho rouge: Il s'agit, sans aucun doute de la plus belle variété. Le corps de ce xipho est d'un rouge velouté totalement somptueux.

Après avoir passé en revue les différentes formes de Xipho, abordons à présent la question de son élevage. Peu exigeant quant à l'eau, le Xipho est réputé comme étant un poisson facile à élever et à reproduire.
Le Xipho est un poisson omnivore très facile à nourrir. En effet, ce dernier accepte sans rechigner les paillettes. Toutefois, il faudra veiller à leur apporter un complément de nourriture végétale, sous peine de voir vos plantes y passer. Pensez aussi à leur donner un peu de nourritures vivantes.
Le Xipho est un poisson pacifique. Vif et très actif, il convient parfaitement aux bacs communautaires. Toutefois, étant un bon sauteur, il faudra penser à couvrir le bac, afin d'éviter qu'il ne finisse sa vie sur la moquette.
Il arrive que les mâles se disputent les faveurs d'une femelle, mais fort heureusement, ces disputes sont sans conséquences. D'une manière générale, il faudra maintenir 1 mâle pour 3 femelles. En effet, comme pour les Guppies (Poecilia reticulata), les mâles passent leur journée à pourchasser les femelles. Il faudra donc leur procurer des cachettes afin que les femelles puissent se soustraire aux ardeurs des mâles. En outre, les plantes serviront aussi de cachettes aux alevins. En effet, les Xiphos ont la mauvaise habitude de dévorer leurs propres alevins. La reproduction ne pose guère de difficultés. A l'instar du Guppy, le Xipho est un poisson ovovivipare ; c'est à dire que la fécondation des oeufs a lieu à l'intérieur du ventre de la mère qui donne par la suite naissance à des alevins déjà formés. Une fécondation suffit à engendrer plusieurs portées. Si une portée peut contenir jusque 250 alevins, en général une femelle donne naissance à 30/40 alevins par portés. La gestation dure entre 4 et 6 semaines (tout dépend de la température de l'eau. Plus elle est chaude moins la gestation dure). On reconnaît une femelle pleine à son ventre rond et à sa tache sombre au dessus de l'orifice uro-génital. Comme nous l'avons dit les alevins naissent déjà formés. Leur sac vitellin est résorbé en quelques heures et il convient de les nourrir aussitôt. Leur croissance est assez rapide et la maturité sexuelle peut être atteinte en 3 mois. Toutefois, en général, il faut 6 mois pour que les Xiphos soient sexuellement matures et un an pour avoir de beaux adultes. Il est d'ailleurs déconseillé de les laisser se reproduire avant l'âge adulte afin de ne pas nuire à leur croissance( pour ma part j'avoue que je les laissais se reproduire dès l'âge de 6 mois….). Il faudra d'ailleurs séparer les jeunes mâles des jeunes femelles, afin qu'ils ne se reproduisent pas trop jeunes et d'éviter les problèmes de consanguinités.

Ce xipho mâle ne pourra engendrer que par insemination artificielle

 

Facile à élever et à reproduire, le Xipho justifie pleinement son succès auprès des débutants. Toutefois, il constitue aussi un défi intéressant pour les aquariophiles confirmés qui souhaitent créer de nouvelles variétés.

H. Ben Ayed alias Ramses2

(reproduction interdite)

13/11/2002

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



























































   
retour à la page d'accueil
 
   
aller sur le forum Aquariolo
 

Untitled Document Vous êtes 5 connectés sur lagalaxie.com