Néon - Paracheirodon Innesi
Petit joyau aquatique
 
 

 

bélontiidéS

callichthyidés

characidés

cichlidés

cyprinidés

cyprinodontidés

nandidés

poeciliidés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Le néon est un petit poisson grégaire très apprécié par les aquariophiles, débutants notamment. Son élevage s'avère être beaucoup plus facile que celui de son cousin le cardinalis, qui lui a d'ailleurs volé la vedette pendant un certain temps.

Le néon est un poisson qui vit en banc. Il aime la présence de ses semblables

Origine:
Le néon vit principalement dans le Rio Pirius et le Rio Potomayo, qui coulent au Pérou.

Taille :
Un néon adulte dépasse très rarement 4 cm.

Eau :
Au départ, le néon était très exigeant quant à la quantité de l'eau, toutefois les individus d'élevages s'accommodent très bien d'une eau chimiquement neutre.
Les conditions idéales sont :

Eau douce à neutre.
PH : 6,2 à 7, 6 pour la reproduction
KH : 1 à 2°
Température : 20 à 25°C idéal autour de 23-24°C

Description :
Le néon est un petit poisson au corps fuselé. La coloration du dos est brun olive, tandis que le ventre est blanc. Le néon doit son nom, à la ligne bleu-vert (en fait, cela varie en fonction de l'éclairage) qui parcourt la partie supérieur de son corps. Cette ligne part des narines à la base de la nageoire caudale. Il y a aussi une seconde bande rouge, sur la partie inférieure du corps, qui part de la base de la nageoire caudale jusqu'au début du ventre. Le néon se distingue aussi par la présence de grands yeux de couleur bleue (comme la ligne supérieure) et l'existence, comme chez tous les characidés, d'une nageoire adipeuse. Enfin, on peut parfois distinguer un petit liseré blanc sur la nageoire anale.
Il n'est pas toujours évident de distinguer le mâle de la femelle, tant que la différence sexuelle est peu prononcée. Toutefois, le mâle est souvent plus svelte que la femelle, qui lorsqu'elle est gravide présente une ligne bleue " cassée " tandis qu'elle est rectiligne chez le mâle
.

C'est en groupe, que la beauté du néon  s'exprime.

Par le passé, l'élevage du néon posait quelques difficultés, car ces derniers étaient très exigeants quant à la qualité de l'eau.Toutefois aujourd'hui, une grande partie des néons (pour ne pas dire quasiment tous ) sont issus des élevages de Hong Kong . Cela a eu pour effet de faciliter l'élevage de ce poisson -aussi vif, que craintif- qui peut dorénavant se contenter d'une eau neutre. Le néon est un poisson grégaire, qui vit en banc (il faudra maintenir au minimum 6 individus). Lorsqu'il est maintenu en grand groupe, le néon " illumine " l'aquarium. Il faudra toutefois veiller à ne pas maintenir de jeunes individus avec de gros poissons ( comme des scalaires adultes) sous peine de les voir se faire dévorer (pour ne pas dire gober). Afin de les mettre en valeur, je vous conseille de les maintenir dans un bac bien planté avec un sol sombre. Cela permettra aussi d'atténuer la lumière sachant que le néon n'apprécie que très peu la lumière vive !

Avant d'aborder le chapitre de la reproduction, il convient de briser une idée reçue. En effet, le néon ressemble aux cardinalis et au P. Simulans. S'il paraît évidant que néon et cardinalis sont deux espèces distinctes ( qui, de surcroît ont des exigences différentes), cela est moins visible entre le P. Innesi et le P. simulans. Seule la couleur du corps (brun olive pour l'innesi et gris pour le simulans) et l'intensité de la ligne bleue (qui est plus foncée chez le simulans) permet de distinguer à l'œil ces deux poissons. Toutefois, il s'agit bien de deux espèces distinctes, le néon ayant 16 paires de chromosomes tandis le P. simulans en a 25 !

La femelle ( ci-dessous)  est caractérisée par sa bande bleue "cassée"

Le néon est omnivore avec une préférence pour de la nourriture carnée. S'il accepte très bien les paillettes, il est conseillé dans l'optique de la reproduction, de stimuler le couple en leur offrant de la nourriture vivante.
La reproduction est plutôt difficile. Elle est réalisable dans un petit bac d'une quinzaine de litres. L'eau devra être douce ( ph=6.0) et la température fraîche ( 20-23°C).
En outre, il est aussi conseillé de tapisser son bac d'un sol sombre, sachant que les œufs sont sensibles à la lumière. Le moment venu, le mâle enroule son corps autour de la femelle qui peut pondre jusqu'à 130 œufs. Une fois la ponte terminée, retirez les géniteurs et protégez le bac contenant les œufs de la lumière, ces derniers étant sensibles à la lumière. ( La lumière a pour effet de déclencher la pourriture des œufs !)
Les œufs éclosent au bout de 24 heures, on pourra dès lors rétablir la lumière. La nage libre intervient à l'issue du 5° jour. Dès lors, il convient de nourrir les alevins avec de la nourriture liquide ou de la poudre très fine !
La croissance des alevins n'est pas trop lente. Au bout de 14 jours, si tout se passe bien, les 1° couleurs apparaissent avec d'abord l'apparition de la bande rouge, puis entre 18 et 21 jours pour la bande bleue. Toutefois, pour réussir l'élevage des jeunes, il faudra veiller à leur offrir une eau de qualité.

L'élevage du néon ne pose aujourd'hui plus aucun problème. Poisson grégaire et vif, il est très apprécié par les débutants. Sa reproduction, bien que possible, n'est pas à la portée de tous. Elle constitue en ce sens un défi intéressant !!

H.Ben Ayed alias Ramses2

(reproduction interdite)

3/11/2002

 




 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



































































   
retour à la page d'accueil
 
   
aller sur le forum Aquariolo
 

Untitled Document Vous êtes 4 connectés sur lagalaxie.com