Tétra Serpae - T.Sang - Hyphessobrycon Serpae
Le rouge et le noir
 
 

 

bélontiidés

callichthyidés

characidés

cichlidés

cyprinidés

cyprinodontidés

nandidés

poeciliidés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vif et coloré, le Tétra Serpae est un poisson intéressant pour égayer son aquarium. Robuste et facile à maintenir, ce petit characidé peut être élevé par des débutants.

Origine :
Le nom du poisson vient du village de Serpa se trouvant sur les bords de l'Amazone où il vit. Ce fleuve traverse notamment le Paraguay ou le Pérou. On le trouve aussi dans certains affluents de l'Amazone comme le Rio Guaporé.

Taille :
Le Tétra Serpae ne dépasse guère 4 cm de longueur. Les mâles et les femelles ont la même taille.

Eau :
Comme bon nombre de Characidés, le Tétra Serpae a une préférence pour une eau douce et acide. Une filtration sur tourbe est fortement appréciée.
Les conditions idéales de maintient sont :

Eau douce à mi-dure
TH : 10 à 20°
PH : 5,8 à 7,2
Température : 25 à 27°C

Description :
Le Tétra Serpae est un poisson au corps trapu. D'une assez faible largeur, le corps reste relativement haut et comprimé latéralement.
La coloration de base varie du rouge brun au rouge vif, selon les variétés. Le corps comporte quelques écailles aux reflets d'argents voir même des reflets dorés, ainsi qu'une tache noire en forme de virgule derrière les opercules. Les yeux - rouges - sont traversés par une barre noire.
Si la nageoire caudale se contente d'un rouge sang s'estompant vers les extrémités, les ventrales, dorsale et anale présentent un peu plus d'intérêts.
En effet, la ventrale ajoute au rouge sanguin un liseré blanc sur les bords. Sur certains spécimens, une bande noire s'intercale entre ce liseré blanc et la coloration de base.
La dorsale quant à elle - plus développée chez les mâles - est en grande partie de couleur noire. Seule l'adipeuse reste transparente et ne présente - comme souvent - aucun intérêt.
Le Tétra Serpae est souvent confondu avec les formes foncés de l'
Hyphessobrycon callistus qui se distingue par une tache noire moins prononcée.

Si le Tétra Serpae est un globalement poisson sociable, ce dernier peut devenir taquin lorsqu'il est maintenu dans de mauvaises conditions. Il n'est pas impossible qu'ils se mettent à mordiller les nageoires d'autres poissons. Pour éviter ce comportement parasite, il convient de maintenir le Tétra Serpae en groupe.

Vif et actif - surtout lorsque deux mâles se pourchassent -le Tétra Serpae est susceptible d'animer le bac. Il faudra donc veiller à ne pas le mettre avec des poissons nécessitant du calme.

Le dimorphisme sexuel est assez peu prononcé. Cependant les mâles se reconnaissent à leur aspect plus trapu, à leur dorsale plus développée et à leur vessie natatoire en forme de pointe.
La reproduction n'est pas aisée. Cette dernière se déroule dans un petit bac avec une eau douce et une lumière tamisée.
La femelle doit être introduite dans le bac de reproduction après le mâle. Après une parade nuptiale, les partenaires se collent tout d'abord flan contre flan, avant que le mâle ne s'enroule autour de la femelle qui peut expulser jusqu'à 500 œufs.
Voraces, les parents ont la mauvaise habitude de dévorer leurs œufs. Ces œufs de couleurs grises et semi-adhesif se montrent sensibles à la lumière. Une fois les parents retirés, il faudra veiller à obscurcir le bac et à traiter contre la pourriture des frais à l'aide de quelques gouttes de bleu de méthylène, jusqu'à l'éclosion, 24 heures après la ponte.
La nage libre intervient 6 jours après la ponte et il faudra veiller à nourrir les jeunes à l'aide d'infusoires et autres nourritures adaptées à leur petite taille.
Une fois adulte, l'alimentation ne pose aucun problème particulier, le Tétra Serpae étant omnivore et acceptant tous types de nourritures.
S'il est globalement costaud, le Tétra Serpae se montre cependant sensible à une maladie incurable : l'hydropisie. Les moyens de prévenir cette maladie sont malheureusement inexistants.

Facile à maintenir, vif et robuste, le Tétra Serpae est un poisson de choix pour qui veut égayer son bac par une jolie touche colorée. La reproduction de ce poisson, à la durée de vie assez courte (2 ans) constitue aussi un challenge intéressant pour les aquariophiles chevronnés et qui souhaitent à terme s'attaquer à celle du Néon.

H.Ben Ayed alias Ramses2

(reproduction interdite)

15/01/2006





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


















































































   
retour à la page d'accueil
 
   
aller sur le forum Aquariolo
 

 

Untitled Document Vous êtes 4 connectés sur lagalaxie.com