Hygrophile du Siam - Hygrophila polysperma (ou Justicia p.ou Ruellia p. ou Heliadelphis p.)  
 

bélontiidés

callichthyidés

characidés

cichlidés

cyprinidés

cyprinodontidés

nandidés

poeciliidés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une touffe constituée de plusieur pied d'Hygrophila Polysperma

Famille :
Acanthacée

Origine :
Comme toutes les Hygrophiles, l'Hygrophila polysperma est d'origine asiatique. Elle se rencontre principalement en Inde, en Thaïlande, en Malaisie et sur l'île de Sumatra. Il semble qu'elle ait été introduite dans certains cours d'eau des USA où sa prolifération est devenue incontrôlée.

Eau :
L'Hygrophila polysperma est une plante robuste qui croît dans n'importe quelle eau, pourvu que ses exigences en lumière soit satisfaites.

Eau douce à mi-dure.

Température : 18 - 28°C
PH : 6.5 - 9
TH : 5 - 35°f



Reproduction :
La reproduction de l'Hygrophila polysperma s'obtient par bouturage. La croissance de cette plante étant rapide, elle n'est guère difficile à obtenir !

Description :
L'hygrophila polysperma est une plante à tige dont les feuilles ovales et elliptiques sont de couleur vert clair avec des tissus cellulaires transparents.
En fonction de l'éclairage, l'intensité du vert peut varier et les nouvelles feuilles peuvent prendre une légère teinte cuivrée. D'une envergure de 10 cm, elle peut atteindre jusqu'à 50 cm de hauteur, voir plus, la croissance de cette plante étant très rapide. Lorsque le bac est fortement éclairé, celle-ci peut être de l'ordre de 20 cm par semaine. Cette faculté à grandir rapidement et le peu d'exigence de cette Hygrophila, en font une plante prisée des débutants.

Afin de maintenir un rythme de croissance élevé, il est conseillé de la maintenir dans un bac dont l'éclairage sera moyennement intense ou intense et disposant d'un sol riche et d'un apport en C02. Maintenue dans ces conditions l'Hygrophila polysperma contribue à lutter contre les algues indésirables et à enrichir le bac en oxygène indispensable à toute vie aquatique.
En sus de cela, il semblerait que l'Hygrophila polysperma tend à acidifier l'eau de l'aquarium, mais cette constatation n'a jamais été formellement démontrée, ni réellement expliquée !

A planter en arrière plan ou sur les cotés, l'Hygrophila polysperma forme de jolies touffes lorsqu'elle est maintenue en groupe. Ces touffes constituent par ailleurs une cachette idéale pour les alevins. Cependant, il faudra espacer les tiges afin que la lumière pénètre jusqu'aux feuilles inférieures, ce qui évitera que les plantes ne se dégarnissent.

Cette plante palustre ne fleurit que très rarement et uniquement hors de l'eau, tandis qu'il est courant d'observer des racines se former à partir des anciens nœuds.

H.Ben Ayed alias Ramses2

28/12/2004

(reproduction interdite)

     
     

Untitled Document Vous êtes 5 connectés sur lagalaxie.com