Tétra Buenos Aires - Tétra Losange - Hemigrammus Caudovitatus
Le choix de la facilité
 
 

 

bélontiidés

callichthyidés

characidés

cichlidés

cyprinidés

cyprinodontidés

nandidés

poeciliidés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peu coloré, ce characidé se rencontre peu souvent dans les aquariums. Pourtant sa robustesse et la facilité avec laquelle il se reproduit font du Tétra Buenos Aires, un poisson idéal pour les débutants.

Si le corps est peu coloré, les nageoires rouges briques apportent une touche de coloration, bienvenue

Origine :
Sud Américain, le Tétra Buenos Aires se rencontre principalement dans les cours d'eaux calmes du Paraguay et de l'Argentine, comme le Rio Plata. Cependant, il vit aussi dans le Rio Grande et le Rio Paranaíba, au sud du Brésil.

Taille :
En captivité, le Tétra Buenos Aires atteint 10 cm pour la femelle et 9 cm pour le mâle. Dans la nature, il atteint 12 cm sans jamais les dépasser.

Eau :
Peu exigeant quant à la qualité de l'eau, la maintenance et la reproduction de ce poisson ne réclament aucune exigence particulière, cependant les conditions idéales sont

Eau douce à mi-dure
PH : 6 - 8,5
TH : 6 à 30°f
Température : 16 - 28°C, idéal à 26°C

Le Tétra Buenos Aires n'est pas facile à prendre en photo tant il est actif!

Description :
L'aspect fusiforme de ce characin laisse présager - à juste titre - qu'il est bon nageur. Peu coloré, le Tétra Buenos Aires a un corps gris argenté et un dos légèrement plus foncé. Seules une légère bande bleu pale le long de la ligne de flottaison latérale, des nageoires teintés de rouge brique et un losange noir sur le pédoncule caudal, agrémentent quelque peu ce poisson. La tache sur le pédoncule caudal lui a par ailleurs value le nom de Tétra Losange ! Il est par ailleurs à noter, qu'il existe une variété albinos au corps jaune ou blanc, aux yeux rouges et aux nageoires rouge vif. Par ailleurs, cette variante perd le losange noir et la raie verticale devient verte pistache au lieu du bleu pale originel.

La variété albinos est encore moins colorée que le Tetra Losange de base. Cependant, ces nageoires ainsi que ces yeux deviennent rouge vif. Le losange quant à lui brille par son absence!


En plus d'être plus grandes que les mâles, les femelles se reconnaissent à leur coloration plus terne et à leur ventre rebondit lorsqu'elles sont gravides.
La reproduction du Tétra Buenos Aires ne pose pas de soucis, tant il est peu exigeant quant à l'eau. Après une parade nuptiale assez mouvementée, la ponte s'effectue en pleine eau. Les œufs - jusqu'à 1000 par pontes ! - se laissent alors tomber et se fixent au premier obstacle qu'ils rencontrent. Les parents étant particulièrement voraces, il est conseillé de planter le bac de reproduction et de retirer le couple aussitôt la ponte terminée. L'incubation des œufs dure 24 heures dans une eau chauffée et la nage libre intervient quelques jours plus tard. Il est à noter que, la reproduction peut s'obtenir dans une eau tempérée (plus ou moins 18°C). Dans ces conditions l'incubation dure plus de 48h et le développement des larves se fera plus lentement. Dés leur nage libre, les alevins acceptent des nauplius d'artémia fraîchement écloses et de la nourriture artificielle en poudre.

Omnivore et particulièrement vorace, le Tétra Buenos Aires n'est pas difficile à nourrir. Il faudra cependant, impérativement leur apporter un complément végétal afin d'éviter qu'il ne mordille les plantes.
Comme pour tous characidés, le Tétra Buenos Aires aime la présence de ses semblables et devra donc être maintenu au minimum par banc composé de 6 individus.
Enfin s'il est relativement sociable, le Tétra Buenos Aires est particulièrement turbulent. En effet, bon nageur, ce dernier se montre assez vif et actif, ce qui pourrait stresser des poissons calmes. Il faudra par ailleurs veiller à ne pas l'associer avec des poissons à longues nageoires, le Tétra Buenos Aires ayant la fâcheuse habitude de mordiller les nageoires des autres occupants de l'aquarium.

Les mâles sont plus élancés et plus colorés que les femelles

Facile à élever et à reproduire, le Tétra de Buenos Aires n'a formellement qu'une exigence : disposer d'un espace de nage assez important. La température et la qualité de l'eau lui importe peu. Si ce poisson est idéal pour débuter, il faudra veiller à ne pas l'associer avec des poissons à longues nageoires (Scalaire, Guppy) ou des poissons calmes (Discus….)

H.Ben Ayed alias Ramses2

(reproduction interdite)

1/12/2004

Remerciement à Christine et Joelle pour les photos 1 et 2




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


















































































   
retour à la page d'accueil
 
   
aller sur le forum Aquariolo
 

 

Untitled Document Vous êtes 4 connectés sur lagalaxie.com