Cap-Lopez - Aphyosemion Australe
Un joyau venu d'Afrique
 
 

 

bélontiidés

callichthyidés

characidés

cichlidés

cyprinidés

cyprinodontidés

nandidés

poeciliidés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poisson de référence auprès des amateurs de killies, ce jolie poisson est - semble t-il - le meilleur choix pour débuter avec cette famille. Son succès, lui vaut ainsi d'être le "porte drapeau" du genre aphyosemion et des killies en général.

Quelquesoit la varièté de Cap-Lopez, plus on apporche de la caudale, plus les points rouges s'estompent

Origine :
Le Cap-Lopez, est un poisson d'origine Africaine ! Il se rencontre au Congo, au Zaïre et dans le delta du Gabon.

Taille :
Les mâles sont plus grand que les femelles. Ces dernières dépassent rarement les 4.5 cm, tandis que les mâles peuvent atteindre 5.5 - 6 cm.

Eau :
Le Cap-Lopez se rencontre dans des marres d'eaux boueuses et pauvres en oxygène. Il vit dans une eau plutôt douce, mais certains aquariophiles recommandent d'ajouter un peu de sel marin! Cette pratique ne semble avoir aucune influence sur le Cap-Lopez, ces derniers se reproduisant dans une telle eau et étant même, semble t-il, plus robuste. Quoiqu'il en soit les conditions idéales pour maintenir et reproduire le Cap Lopez sont :

Eau douce
PH : 6,5- 6,8
TH : 6 - 10°
Température : 22 à 24 °C

Si les mâles se dotent de splendides couleurs, les femelles restent terne...

Description :
Le Cap-Lopez est un poisson au corps cylindrique et fusiforme, ce qui lui permet de nager rapidement et d'être, par la même occasion, un excellent sauteur!
Si les femelles sont peu colorées, il n'en est pas de même des mâles qui arborent de magnifiques couleurs chaudes.

D'une façon générale, la coloration de base est orange mais elle peut virer sur le brun chocolat, en fonction de l'état d'excitation du poisson. Cette coloration de base peut aussi varier en fonction des diverses variétés de Cap-Lopez, parmi lesquelles on peut mentionner la mutation dorée qui est du plus bel effet ! A cette coloration de base, s'ajoutent des taches rouges, clairsemées un peu partout sur le corps et qui sont moins accentuées au fur et à mesure qu'on approche de la nageoire caudale. Un reflet bleuté peut aussi faire son apparition sur certaines variétés.

Les nageoires ne sont pas en reste. En effet, la nageoire anale et la nageoire dorsale, ainsi que la caudale qui est en forme de lyre, se parent des plus belles couleurs tels que le bleu, le jaune, l'orange, le noir, le blanc, etc..., sans pour autant renoncer aux petits points rouges. A noter, que la nageoire anale et la dorsale disposent d'un prolongement filamenteux.
Les nageoires des femelles sont quasi transparentes et leur caudale est de forme arrondie.

La maintenance du Cap-Lopez ne pose en principe aucune difficulté majeure. Toutefois, il est déconseillé de le maintenir en bac communautaire. La sociabilité intra-spécifique est plutôt bonne, à condition de leur offrir des cachettes où se retirer en cas de disputes et d'offrir au moins deux femelles par mâle. Si ces conditions ne sont pas respectées, les mâles peuvent se livrer à de farouches combats pouvant engendrer d'importants dommages corporels (nageoires déchirées,…), voir même la mort des plus faible ! Il est aussi possible de maintenir le Cap-Lopez avec d'autres killies.

Un trio ( un mâle et deux femelles) peuvent être maintenus dans un bac d'une vingtaine de litres, à condition que celui ci soit totalement couvert, afin de ne pas retrouver vos petits protégés desséchés… sur votre moquette !! Le Cap-Lopez affectionne une eau douce et fraîche, mais semble très bien apprécier l'ajout d'un peu de sel marin.
En outre, il faudra veiller à leur offrir un sol foncé (de la tourbe fera parfaitement l'affaire) et un éclairage tamisé.

Si le corps est très coloré, les nageoires ne sont pas en reste, celle ci se parant des plus belles couleurs.

Maintenu dans de bonnes conditions, vos aphyosemion australe ne tarderont pas à se reproduire. La reproduction et l'élevage du Cap-Lopez est à la porté des débutants. Après une jolie parade nuptiale, durant laquelle le mâle se pare de ses plus beaux atouts afin de séduire sa belle, le couple se dirige vers une plante (Myrophyllum ou Mousse de java) ou un mop (sorte de plante artificielles en nylon) afin que la femelle y dépose ses œufs. La ponte se déroule sur plusieurs jours, la femelle pondant, chaque jours, deux à trois œufs. Les oeufs sont assez costaud et disposent d'une enveloppe dure. Ils peuvent ainsi être déplacés d'un bac à un autre et il est même fréquent de voir des œufs de Cap-Lopez, stockés dans de la tourbe humide, transiter par la…. Poste !
La ponte ayant lieu sur plusieurs jours, il en sera de même pour les éclosions qui ont lieu 12 à 20 jours après la ponte. Les alevins, ayant tendance à se dévorer entre eux, il faudra veiller à les séparer en fonction de leur taille.
Contrairement, à la plupart des poissons ovipares, les alevins de Cap-Lopez naissent sans sac vitelus et peuvent de ce fait, nager librement dès leur éclosion. Il convient ainsi, comme pour des alevins de poéciliidés, de les nourrir dès leur naissance avec des nauplius d'artémia ou des vers de vases hachés en menus morceaux. La croissance des jeunes est assez rapide et la distinction des sexes se fait dès l'âge de deux mois. La maturité sexuelle est, quant à elle, atteinte en 10 mois. Maintenu dans de bonnes conditions, ce poisson peut vivre 3 ans, ce qui est exceptionnel pour killie.

Beau, robuste et facile à reproduire, le Cap-Lopez est un joyau avec lequel, les amateurs de killies font leurs armes. Bien que la sociabilité soit considérée comme bonne, il ne saurait être conseillé de les élever dans un aquarium spécifique.

H.Ben Ayed alias Ramses2

(reproduction interdite)

24/10/2003

 

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


















































































   
retour à la page d'accueil
 
   
aller sur le forum Aquariolo
 

Untitled Document Vous êtes 1 connecté(s)
sur lagalaxie.com